varve


varve

varve [ varv ] n. f.
• 1943; méd. 1910; du suéd. varv « couche »
Géol. Mince lit de vase. Dépôts à varves.

varve nom féminin (suédois varv) Sédiment lacustre finement lité, déposé en avant des glaciers. (En comptant les alternances de dépôts fin et grossier correspondant respectivement à la sédimentation hivernale et estivale, on peut dater les dépôts périglaciaires quaternaires.)

varve
n. f. GEOL Unité annuelle de sédimentation constituée d'une couche mince, noire, à grains très fins, correspondant à l'hiver, et d'une couche plus épaisse, claire, à gros grains, correspondant à l'été. Les varves sont utilisées pour dater les terrains.

⇒VARVE, subst. fém.
GÉOL. ,,Vase de lac situé à l'aval des anciens fronts glaciaires et se présentant sous la forme de feuillets dus à l'alternance d'un dépôt d'hiver peu épais et organique et d'un dépôt d'été plus épais et détritique (intensité dans la fonte du glacier)`` (LOZ.-MATH. Sol 1986). En hiver, au gel, il y a arrêt, d'où une démarcation très nette: la ligne supérieure plus foncée est finement tracée. C'est de ce fait que de Geer a tiré parti: la numération de ces varves permet l'évaluation des années et le calcul du nombre des étés (couches claires) et des hivers (couches foncées) (ROTHÉ, Géophys., 1943, p. 124).
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. 1943 (ID., ibid.). Empr. au suéd. varv « couche ».

varve [vaʀv] n. f.
ÉTYM. 1943; en méd., 1910, C. de Geer; du suéd. varv « révolution périodique ».
Géol. Mince lit de vase. || Dépôts à varves : dépôts formés dans des eaux calmes en avant des grands glaciers du quaternaire, et faits de couches annuelles bien caractéristiques, les lits fins correspondant aux dépôts hivernaux et les lits grossiers aux dépôts charriés par les eaux de fonte de l'été.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • varve — varve …   Dictionnaire des rimes

  • varve — annual deposit of silt in a lake bed, 1912, from Swed. varv turn, layer, related to O.N. hverfa, O.E. hwerfan to turn round (see WHARF (Cf. wharf)) …   Etymology dictionary

  • varve — [värv] n. [Swed varv, a layer < varva, to turn, change < ON hverfa < IE base * kwerp , to turn > CARPUS] an annual layer of sedimentary material deposited in lakes and fiords by glacial meltwaters, consisting of two distinct bands of… …   English World dictionary

  • Varve — [ thumb|right|300px|Pleistocene age varves at Scarboro Bluffs, Toronto, Ontario, Canada. The thickest varves are more than half an inch thick. ] A varve is an annual layer of sediment or sedimentary rock. The word varve is derived from the… …   Wikipedia

  • Varvė — Sp Várvė Ap Vārve L Latvija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Vārve — Sp Várvė Ap Vārve L Latvija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Varve — Varves datées du Pléistocène à Scarboro Bluffs, Toronto, Ontario, Canada. Les varves les plus épaisses font environ 2 centimètres d épaisseur. Une varve est une couche ou strate sédimentaire qui s est déposée en une année, au fond d un lac. Cette …   Wikipédia en Français

  • varve —   a two layered deposit in a lake near to a glacial area. During spring and summer meltwater discharge is high and so larger load is carried. If the river enters a lake then this larger, sandy load will be deposited. In autumn and winter,… …   Geography glossary

  • varve — noun Etymology: Swedish varv turn, layer; akin to Old Norse hvarf ring, Old English hweorfan to turn more at wharf Date: 1912 a pair of layers of alternately finer and coarser silt or clay believed to comprise an annual cycle of deposition in a… …   New Collegiate Dictionary

  • varve — /vahrv/, n. Geol. (in lake sediments) an annual deposit usually consisting of two layers, one of fine materials and the other of coarse. [1920 25; < Sw varv a round, (complete) turn] * * * …   Universalium